Mes mots en argile (suite)

Par défaut

Pour ceux qui me suivent et me connaissent un peu, vous le savez : j’explore l’argile pour raconter des histoires, depuis que la vie a posé un bout de terre entre mes mains et m’a proposé de le modeler.

J’ai modelé mes premiers mots dans un endroit reposant en novembre dernier, et je suis rentrée chez moi quelques semaines après, riche de cette découverte. Cela n’a pas été simple de me confronter de nouveau à la réalité. Et encore aujourd’hui, la réalité souvent m’effraie. Alors, je pose mes mains sur l’argile, je glisse mes doigts dans la terre, je la masse, la malaxe, la caresse et la forme. Je la laisse parler pour moi. Depuis que j’ai quitté cette maison retirée, et que je suis revenue ici, je réalise que j’ai beaucoup modelé.

Bien sûr la terre n’a pas la même qualité que celle de ma maison de repos, car ce n’est pas de l’argile à cuire au four, j’ai acheté des terres de plus ou moins bonnes qualités, qui se sculpte moins bien, qui sèche plus vite.

Tout n’est pas parfait. Rien n’est parfait. Tout est parfait.

Voici mon petit bilan d’une année scolaire, la tête sous l’eau, les pieds sur terre, les mains dans la terre.

Après la première série :

2016-12-07-11-17-38

Voici mes nouveaux mots, croisés sur les réseaux sociaux.

Je vous laisse comprendre l’histoire qu’ils racontent…

 

 

 

La seconde période complète :20170625_112705

de novembre 2016 à Juin 2017, voici tous mes mots en argile.

Je suis heureuse de pouvoir m’exprimer ainsi. Cela complète mon besoin d’écrire. Cette découverte fait partie des belles choses de cette année et il y en a eu. J’avais encore envie de les partager…

20170625_113020