Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull – Claire Barré

Par défaut

Présentation du roman par l’éditeur : 

 » Je pars pour le Dakota du Sud. Direction Amsterdam, puis Minneapolis, où un troisième avion m’emmènera à Rapid City, ville située aux pieds des Black Hills, en plein territoire indien. Là-bas, une voiture de location m’attend. Je vais conduire jusqu’à la petite ville de Deadwood, pour y rejoindre l’hôtel que j’ai réservé en ligne, il y a quelques mois. L’établissement s’appelle le Mineral Palace Hotel & Gaming et possède son propre casino. Alors que l’avion décolle, mon esprit continue à s’interroger, à revenir en boucle sur tous les curieux événements qui m’ont poussée à entreprendre ce voyage. « 
Quand Sitting Bull apparaît mystérieusement dans sa cuisine, Claire, scénariste parisienne et mère de deux enfants, cherche à décrypter le sens de cette vision… Sa quête la conduit d’abord chez une chamane russe, puis auprès d’Ernie LaPointe, l’arrière-petit- fils du célèbre chef indien.
Ce périple insolite en terre sioux permet à Claire Barré de nous raconter, non sans humour, sa découverte du chamanisme et nous offre une plongée dans les coulisses de la création littéraire et de ses imprévisibles sources d’inspiration.

 » Je pars pour le Dakota du Sud. Direction Amsterdam, puis Minneapolis, où un troisième avion m’emmènera à Rapid City, ville située aux pieds des Black Hills, en plein territoire indien. Là-bas, une voiture de location m’attend. Je vais conduire jusqu’à la petite ville de Deadwood, pour y rejoindre l’hôtel que j’ai réservé en ligne, il y a quelques mois. L’établissement s’appelle le Mineral Palace Hotel & Gaming et possède son propre casino. Alors que l’avion décolle, mon esprit continue à s’interroger, à revenir en boucle sur tous les curieux événements qui m’ont poussée à entreprendre ce voyage. « 
Quand Sitting Bull apparaît mystérieusement dans sa cuisine, Claire, scénariste parisienne et mère de deux enfants, cherche à décrypter le sens de cette vision… Sa quête la conduit d’abord chez une chamane russe, puis auprès d’Ernie LaPointe, l’arrière-petit- fils du célèbre chef indien.
Ce périple insolite en terre sioux permet à Claire Barré de nous raconter, non sans humour, sa découverte du chamanisme et nous offre une plongée dans les coulisses de la création littéraire et de ses imprévisibles sources d’inspiration.

Biographie de l’auteur :

Claire Barré est scénariste (Grand Prix Sopadin 2014) et l’auteur de trois romans, Ceci est mon sexe (Hugo), Baudelaire, le diable et moi et Phrères, tous deux chez Robert Laffont.

Un extrait, une phrase :

J’ai longtemps traîné dans mes bagages invisibles, mais pesants, d’adolescente, un syndrome de freak, non conforme, fascinée par la mort et les paroles des poètes, quand la plupart des filles s’intéressaient aux articles beauté des magazines féminins. J’avais l’impression d’avoir hérité d’une mélancolie greffé à mes brins d’ADN, d’un défaut de fabrication.

Ma jeunesse m’apparaît comme une odyssée sublime et tragique m’ayant conduite, plus d’une fois, près des gouffres mouvants de la folie.

J’aurais pu y rester engluée, ne jamais revenir du Labyrinthe obscur. J’aurais pu mourir à vingt ans.

Ce que j’en pense : 

La première fois que j’ai rencontré Claire Barré, c’était à un débat littéraire, organisé dans le nord de la région parisienne, par un ami commun Youssef Zirem, journaliste et auteur merveilleux. Le thème était la liberté et notamment la liberté d’expression. Je me sentais peu à ma place avec mon petit Zou, me demandant quelle légitimité j’avais, entourée d’intervenants tous plus concernés, impliqués, ou cultivés que moi. Claire est arrivée, une sorte d’apparition légère et gracieuse, un sourire et une douceur que j’ai retrouvés en la revoyant quelque temps plus tard. Elle a parlé de la liberté d’une façon magnifique, en citant un texte de Baudelaire, je crois. Je ne me souviens plus, j’étais fascinée par son élocution, la beauté du texte, de sa voix. Nous avons parlé ensemble, avec plaisir, et sommes restées en contact, se croisant à différentes occasions, pour des salons ou des dédicaces d’amis auteurs.

J’attendais son dernier roman avec impatience. Tout d’abord, car Claire est une femme de talent, m’étant penchée par la suite sur ses écrits, ensuite parce que le sujet de son livre me touchait particulièrement, étant assez réceptive à ce type de récits (sans n’avoir jamais fait d’expérience chamanique).

J’ai refermé le livre, heureuse de ma rencontre. Pleine de questions, d’envie, de curiosité, à rêver de voir le tambour de Claire, à chercher sur Facebook les visages d’Ernie, de Sanja ou d’Elena, à écouter de la musique chamanique amérindienne, à tenter de partir aussi au son du tambour. C’est un récit très personnel sur une expérience peu commune. Mais pas uniquement. Claire Barré nous emmène dans l’histoire d’un peuple qui a été caricaturée, déshumanisée, raillée, et maintenant oubliée. Ou étudiée avec curiosité comme on irait au Zoo pour voir un animal en voie de disparition. C’est aussi le récit de l’inspiration, cette lumière magique qui permet aux artistes d’exprimer ce qu’ils ont dans le cœur. En lisant ce roman, vous aurez envie de rencontrer Claire dans ses autres romans, découvrir Trixie-Rose Jones, Baudelaire, ou Phrères.

Il a fallu beaucoup de courage et de talent à Claire Barré pour nous raconter cette histoire si personnelle. Avec pudeur, réserve et honnêteté, elle nous permet de vivre son parcours, ses effarements, ses illusions et désillusions, ses blessures du passé, et petit à petit l’apprentissage et la maîtrise de son nouveau « don ».

Je pourrai encore en parler un moment. Le mieux est que vous le lisiez. En plus d’être passionnant, c’est tellement bien écrit…

Merci à Claire et à Stéphane Million, son éditeur éclairé.

 

 

Sitting bullBroché: 252 pages

Editeur : Robert Laffont (17 août 2017)

Prix broché : 18 euros

 

Prudence, amoureuse. Audio

Par défaut

Le 6 mai nous fêtons les Prudence. Bonne fête aux Prudence !  Non, je ne donnerai pas la météo, en revanche, je souhaite vous dévoiler un joli trait de ma Prudence. Lorsqu’elle aime et qu’elle est heureuse. Prudence, amoureuse…

couverture-et-4eme-prudence-rock

PRUDENCE ROCK

Par défaut

Je ne vous ai pas encore parlé de Prudence sur mon blog. Comment est-ce possible… Prudence est mon deuxième roman, paru le 12 janvier 2017 aux éditions Félicia-France Doumayrenc.

Vous pouvez commander Prudence Rock chez votre libraire préféré, ou sur le site des éditions ici, sur le site de la Fnac… Si vous avez des difficultés pour le commander, prévenez moi !


Qui est Prudence ?

« La vie est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir ». Et pourtant, c’est bien la vie qui noie Prudence. Celle-là même si pure et si précieuse qui se joue d’elle, la berce, la balance, l’ébranle et la bouleverse…

Prudence Rock est la seconde fille d’une famille apparemment sans histoire, d’une petite ville préservée. Mais Prudence ne se reconnait pas dans les codes de cette vie, dans les secrets, les mensonges, les illusions, et tous ces faux semblants. Alors Prudence se cache dans l’amour qu’elle porte à sa sœur, dans la musique qui rythme ses jours, dans sa fascination pour Antigone et son espoir d’être aimée.

PRUDENCE ROCK est un roman à la fois surprenant, fort, psychologique, tendre, noir, plein d’espoir et de désillusion, qui parle des blessures intimes, de la relation au corps, à l’âme et aux autres. Des sourires forcés et de l’Amour, le vrai.

 

couverture-et-4eme-prudence-rockEcrire son deuxième roman, ce n’est pas rien. Je porte Prudence comme une enfant difficile à mettre au monde, exigeante, impatiente, colérique, charmante et fragile.

Prudence me parle, se parle, vous parle. Elle chante aussi, et vit ses rêves toujours au bord de ses limites. J’espère que Prudence vous touchera. Vous comprendrez alors le poids des secrets, des traditions, des codes de la société, de la famille des amis auxquels nous sommes constamment confrontés.

Mais que se passe-t-il lorsque l’on n’arrive pas à s’y plier ?

 


Des avis de lecteurs :

J’avais trouvé le premier sincèrement bien, j’ai trouvé celui-la encore mieux. je trouve que ton style progresse et s’affirme, on décèle vraiment ta patte, j’ai hâte de lire le prochain !…
Elle est aussi attachante que bouleversante, troublante, inquiétante. Je l’adore mais pour toi qui l’a fait naître et portée, c’est un bonheur autant qu’une charge. En tout cas, je te félicite une fois encore et j’attends le prochain

Je referme à l’instant Prudence Rock et je suis bien triste de la quitter tellement son personnage était attachant…
Dans Zou ce qui m’avait le plus frappé c’était la façon dont tu faisais chanter les mots je trouvais en effet ton écriture très poétique.
Encore une fois je me suis laissée emportée par ton écriture. De pages en pages on s’attache de plus en plus à Prudence, on vit ses émotions à 100% avec elle…
Bref tu l’as compris j’ai adoré et tu as bien raison de défendre ton magnifique texte.

Je range souvent les livres que je lis en deux catégories. Ceux que je lis avec plaisir mais que je suis capable de poser pour dormir ou aller me baigner. Et ceux que je ne lâche pas, même si les enfants ont faim ou qu’une météorite s’écrase sur Terre. Le tien est dans la deuxième catégorie !

 J’ai beaucoup aimé, je l’ai avalé d’un coup, sans une respiration. Ton écriture est superbe… Beaucoup de choses, beaucoup de mots ont raisonné très fort

J’ai adoré l’émotion et le courage contenu dans ton livre


 

L’avis des chroniqueurs, des blogueurs et de journalistes :

Les lectures du Hibou

Rougepolar

Youcef Zirem Les tourments d’une société qui a oublié l’humain

Bricabook

Carnet de lecture Inwonderland.fr Lionel Bottero

La vi(ll)e en rose, Chronique Littéraire de Christophe Maris

Les Chroniques Culturelles, Caroline Doudet

Noukette

Framboise chez Steph et son Bar à BD

Les billets de Fanny

 


Les dédicaces passées et à venir :

2017-01-14 11.45.59.jpg

Dédicace chez Keep Tonic                 Un esprit sain dans un corps sain

 

 

 

14 Janvier 2017 : Chez Keep Tonic au Chesnay (Région parisienne)

25 février : à la librairie le bain d’encre au Chesnay à partir de 16H (Région parisienne)

18 mars : la librairie Tommenx à Mantes la ville (Région Parisienne)

15 avril : au Cultura de Barentin (Rouen)

Fin mars : Salon du livre de Paris

D’autres dates à suivre

Prudence Rock est également Coup de Cœur chez Cultura !

 

Vous pouvez commander Prudence Rock chez votre libraire préféré, sur le site des éditions ici, sur le site de la Fnac, etc.

Si vous avez une difficulté pour la recevoir chez vous, prévenez moi !