Un caillou dans la chaussure Mathieu Tazo

Par défaut
Pour découvrir Mathieu Tazo, j’ai commencé par la Dynamique des fluides, son premier roman, livre que j’ai adoré. J’ai eu envie de continuer à le lire, mais j’ai pris mon temps car je sais que le troisième n’est pas encore prêt, et quand j’aime je suis gourmande, donc vite frustrée…
Mais je n’ai pas pu attendre non plus trop longtemps, le mal est fait, Un caillou dans la chaussure, a été lu… Enfin, et je ne suis pas déçue.

LA BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR :
Mathieu Tazo est un écrivain français, né en 1977 à Toulon. Il a vécu en Provence, à Paris, à New York et vit maintenant à Londres.
En 2014, il a publié son premier roman La dynamique des fluides, aux éditions Daphnis et Chloé. Son deuxième roman, Un caillou dans la chaussure, est publié en juin 2015.

CE QU’EN DIT LA MAISON D’ÉDITION :
 Un village ensoleillé de l’arrière-pays varois, une élection facile à la mairie et un repreneur pour l’usine de lavande. Tout va bien. Un amour de jeunesse d’une beauté troublante, le fils d’un gendarme assassiné qui cherche vengeance et une enquête qui reprend. Tout va mal. Entre espoir d’une nouvelle vie et peur d’un passé encombrant, Samuel Marion avance, un caillou dans la chaussure, vers la pire des responsabilités : celle d’un meurtre qu’il aurait préféré ne jamais commettre.

CE QUE J’EN PENSE :
un caillou dans la chaussure

Voilà un roman qui se déguste comme un rosé au soleil : quand on le commence, on prend son temps, on le goûte doucement, on le savoure. Puis on en verse un deuxième verre pour être sûr, et sans s’en rendre compte, on a fini la bouteille. L’air de rien. Et on est bien. J’étais bien avec cette histoire.

Le personnage principal, Samuel Marion, se retrouve confronté aux bêtises de son adolescence, et à leurs répercussions. Mais également aux beaux souvenirs et aux premiers émois. Il revient dans le village de son enfance, pour en devenir le Maire et se trouve contraint… de rouvrir l’enquête sur la mort d’un homme qu’il a tué 25 ans auparavant.

Le piège se met en place tranquillement, avec beaucoup de douceur, et une infinie précision. Je me suis retrouvée heureuse de faire le voyage vers le sud avec cette petite famille sympathique qui tente de changer de vie. Samuel est maladroit, mais attachant. Sa femme, sa mère, les caractères de ce village, tout se met en place dans un rythme tranquille. Il fait bon vivre dans ce début d’histoire. Bien sûr, je me suis bien rendu compte de certains personnages étranges, de relations à creuser, mais je me laissais porter, en confiance.

Puis très rapidement, le rythme s’accélère, les surprises, les révélations, les non dits. Le piège se resserre, avance, prend du terrain. C’est à ce moment-là que je n’ai plus quitté le livre de Mathieu. Comme il avait réussi à le faire avec son roman précédent.

Quand il s’agit d’un premier roman, il est possible d’imaginer que c’est un coup de chance, mais au deuxième, je suis certaine que c’est une signature. Mathieu Tazo est très doué pour tenir le suspens, jouer avec le rythme, et nos nerfs, et nous faire aimer un meurtrier. Car depuis le début on le sait, notre héros est un assassin, il le dit rapidement. Il n’est pas question de l’en excuser, et pourtant je voulais le comprendre. Samuel Marion, initialement maladroit devient doué. Très doué et fini par gagner en épaisseur.

Une histoire haletante, une enquête efficace et des rebondissements qui tiennent la partition jusqu’au bout.

Je le trouve d’ailleurs également assez doué pour nous présenter des personnages aux caractères doubles, qui ressemblent tant à nos voisins, à nos parents… Un peu inquiétant.

À force de travail et de précision, Mathieu nous fait croire que tout est facile, l’écriture se boit (comme un bon petit rosé, je vous dis) et le soleil de la Provence réchauffe le texte.

Donc ce qui est prévu va arriver, j’attends le troisième, avec vraiment beaucoup d’envie.

SURPRISE : comme pour la Dynamique des Fluides, Mathieu Tazo a la gentillesse de nous offrir un exemplaire dédicacé d’un Caillou dans la chaussure. Il vous suffit de laisser un commentaire sous ce billet. Je procéderai au tirage au sort dimanche prochain, cadeau de Saint Valentin ! Alors ? On joue ?


Pour lire tout Mathieu Tazo (et je vous le conseil fortement),
continuez avec la dynamique des fluides, qui est aussi un pur bonheur.
Pour preuve ma chronique à découvrir en cliquant sur sa couverture, juste ici.

Et si vous voulez découvrir Daphnis et Chloé, vous pouvez aussi lire ma chronique sur « Vous prendrez bien un dessert ?, de Sophie Henrionnet » (puis le livre qui est une petite merveille) à découvrir en cliquant sur sa couverture, juste ici :

un caillou dans la chaussure

  • Broché: 332 pages
  • Editeur : Daphnis et Chloé (24 juin 2015)
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1025300473

D’autres avis à découvrir : La Chaine du livre, L’ivre de lire, les lectures du Hibou,

et tant d’autres…


Nous sommes le 14 février, il est 13H45, le tirage au sort été fait.

Le Gagnant a commenté mon billet concernant

« Un caillou dans la chaussure»

sous le nom de : CHESNEAU ANNE JU

Bravo Anne, donnez moi votre adresse en MP sur Facebook pour que je puisse la transmettre à Mathieu Tazo. Ou envoyez-moi un mail via mon blog.
Merci à tous d’avoir participé, 
Allez vite en librairie l’acheter !
 

La Dynamique des fluides de Mathieu Tazo

Par défaut

Ma première Chronique de la rentrée 2015 ira pour un livre de 2014, c’est ainsi !

Voici La Dynamique des fluides de Mathieu Tazo,  aux éditions Daphnis et Chloé


Présentation de l’éditeur :

« Turbulences pendant l’enfance, tumultes à l’âge adulte. »
1989 : vol 811 d’United Airlines entre Honolulu et Auckland, neuf passagers sont happés par l’ouverture d’une porte à l’avant de l’appareil. Vingt ans plus tard, Théodore est un mathématicien reclus et obsessionnel qui consacre sa vie à résoudre le mystère de la dynamique des fluides. Dimitri est un écrivain charmeur à la notoriété naissante, qui court d’une émission à l’autre pour y présenter son roman à succès. Théodore et Dimitri sont jumeaux, incompatibles mais unis par le drame de leur enfance. Un soir de tempête où son passé resurgit, Dimitri disparaît dans des conditions étranges, laissant livré à lui-même un frère asocial et sans ressource. D’une indifférence initiale, Théodore voit pourtant son instinct fraternel se raviver face aux révélations de Média 3 sur la disparition de Dimitri. D’un mensonge à une chimère, d’un traumatisme à une cicatrice, les jumeaux vont alors chercher à renouer les fils arrachés de leur vie, avec, en filigrane, cette interrogation : quelle est la part irréductible d’humanité qui subsiste quand on a tout enlevé ?

Sur fond d’énigme scientifique et de manipulation médiatique, une enquête épique de Paris à Saint-Pétersbourg, menée par des personnages évoluant entre « la crasse et la beauté, la peur et l’espoir. »


Ce que j’en pense :

Il y a la rentrée littéraire 2015…Oui ! Mais les cuvées précédentes ne sont pas mal non plus !

Il y a Daphnis et Chloé, qui m’a enchantée avec le dernier roman de Sophie Henrionnet « Vous prendrez bien un dessert?« , et que vous devez découvrir, si ce n’est déjà fait.

Il y a Mathieu Tazoqui présente actuellement son nouveau roman : « un caillou dans la chaussure » toujours chez Daphnis et Chloé : un caillou dans la chaussureUn roman qui me fait de l’œil, qui me tend les bras, bref que j’ai envie de lire depuis un petit moment.

Mais voilà, la vie est ainsi faite, c’est La Dynamique des fluides qui est venue à moi en premier… Et puis, l’association de plusieurs paramètres irrésistibles : Mathieu Tazo, son premier roman, Daphnis et Chloé, un titre qui m’intrigue, un résumé qui m’attire, tout était réunit pour que je le lise.

Et je l’ai lu… Si je n’avais pas été accaparée par ma rentrée à moi, la vie, la famille, je ne l’aurai jamais reposé avant de l’avoir terminé. Il m’a fait attendre, je l’ai regardé souvent du coin de l’œil, espérant avoir juste trois minutes pour l’avancer de quelques pages.

J’étais comme cet avion sur la couverture (très belle illustration, je trouve) : emportée par le tourbillon de cette histoire.

L’intrigue est bien menée, les personnages attachants. Les événements rebondissent, se croisent, s’entremêlent, s’entrechoquent parfois. Et pourtant, tout glisse grâce à l’auteur qui ne laisse rien au hasard. Ce livre est simple et original, rythmé de rebondissements jusqu’au bout grâce à l’écriture de Mathieu Tazo, si fluide (comme sa Dynamique d’ailleurs ! Ha !).

C’est aussi un voyage dans le cœur humain : les différentes façon de réagir devant un même drame, les culpabilités, les colères refoulées, les non-dits, les cicatrices de la vie… Tout se tient parfaitement.

Pour la petite lectrice que je suis, lire un roman c’est un voyage dans un monde à découvrir. Mais surtout il ne faut pas que je m’ennuie, sinon je risque l’abandon. Il faut que j’y crois, que je m’attache aux personnages et que je referme le livre, heureuse de l’avoir lu, triste de l’avoir fini. Voilà, je ne peux rien ajouter, j’ai aimé, j’y ai pris un plaisir fou, et il me tarde déjà de découvrir le Caillou de Mathieu.

Comme les bonheurs n’arrivent jamais seuls, Mathieu a la gentillesse d’offrir un exemplaire dédicacé de La Dynamique des fluides en tirage au sort sur ma chroniqueMerci Mathieu !

Alors à vos claviers, laissez un petit commentaire en dessous de cet article. Je vous laisse jusqu’à Samedi 5 septembre minuit pour me dire que vous avez envie de le lire et je vous répondrai que vous avez bien raison !

Le gagnant sera annoncé dimanche 6 septembre.


Nous sommes le 6 septembre, il est 16H11, le tirage au sort été fait.

Le Gagnant a commenté l’article concernant « la Dynamique des fluides » sous le nom de : WILMET 

Annick, je suis ravie pour toi, donne-moi ton adresse en MP sur Facebook pour que je puisse la transmettre à Mathieu Tazo.
Tu recevras ce livre dans les jours qui viennent. Le temps pour Mathieu de te le dédicacer et de te l’envoyer…
Merci à tous d’avoir participé
Allez vite en librairie l’acheter !
Ce n’est que du bonheur…

dynamique-fluides-1529542-616x0La Dynamique des fluides

Mathieu Tazo,

Editions Daphnis et Chloé,

Prix : 18 euros