Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting Bull – Claire Barré

Par défaut

Présentation du roman par l’éditeur : 

 » Je pars pour le Dakota du Sud. Direction Amsterdam, puis Minneapolis, où un troisième avion m’emmènera à Rapid City, ville située aux pieds des Black Hills, en plein territoire indien. Là-bas, une voiture de location m’attend. Je vais conduire jusqu’à la petite ville de Deadwood, pour y rejoindre l’hôtel que j’ai réservé en ligne, il y a quelques mois. L’établissement s’appelle le Mineral Palace Hotel & Gaming et possède son propre casino. Alors que l’avion décolle, mon esprit continue à s’interroger, à revenir en boucle sur tous les curieux événements qui m’ont poussée à entreprendre ce voyage. « 
Quand Sitting Bull apparaît mystérieusement dans sa cuisine, Claire, scénariste parisienne et mère de deux enfants, cherche à décrypter le sens de cette vision… Sa quête la conduit d’abord chez une chamane russe, puis auprès d’Ernie LaPointe, l’arrière-petit- fils du célèbre chef indien.
Ce périple insolite en terre sioux permet à Claire Barré de nous raconter, non sans humour, sa découverte du chamanisme et nous offre une plongée dans les coulisses de la création littéraire et de ses imprévisibles sources d’inspiration.

 » Je pars pour le Dakota du Sud. Direction Amsterdam, puis Minneapolis, où un troisième avion m’emmènera à Rapid City, ville située aux pieds des Black Hills, en plein territoire indien. Là-bas, une voiture de location m’attend. Je vais conduire jusqu’à la petite ville de Deadwood, pour y rejoindre l’hôtel que j’ai réservé en ligne, il y a quelques mois. L’établissement s’appelle le Mineral Palace Hotel & Gaming et possède son propre casino. Alors que l’avion décolle, mon esprit continue à s’interroger, à revenir en boucle sur tous les curieux événements qui m’ont poussée à entreprendre ce voyage. « 
Quand Sitting Bull apparaît mystérieusement dans sa cuisine, Claire, scénariste parisienne et mère de deux enfants, cherche à décrypter le sens de cette vision… Sa quête la conduit d’abord chez une chamane russe, puis auprès d’Ernie LaPointe, l’arrière-petit- fils du célèbre chef indien.
Ce périple insolite en terre sioux permet à Claire Barré de nous raconter, non sans humour, sa découverte du chamanisme et nous offre une plongée dans les coulisses de la création littéraire et de ses imprévisibles sources d’inspiration.

Biographie de l’auteur :

Claire Barré est scénariste (Grand Prix Sopadin 2014) et l’auteur de trois romans, Ceci est mon sexe (Hugo), Baudelaire, le diable et moi et Phrères, tous deux chez Robert Laffont.

Un extrait, une phrase :

J’ai longtemps traîné dans mes bagages invisibles, mais pesants, d’adolescente, un syndrome de freak, non conforme, fascinée par la mort et les paroles des poètes, quand la plupart des filles s’intéressaient aux articles beauté des magazines féminins. J’avais l’impression d’avoir hérité d’une mélancolie greffé à mes brins d’ADN, d’un défaut de fabrication.

Ma jeunesse m’apparaît comme une odyssée sublime et tragique m’ayant conduite, plus d’une fois, près des gouffres mouvants de la folie.

J’aurais pu y rester engluée, ne jamais revenir du Labyrinthe obscur. J’aurais pu mourir à vingt ans.

Ce que j’en pense : 

La première fois que j’ai rencontré Claire Barré, c’était à un débat littéraire, organisé dans le nord de la région parisienne, par un ami commun Youssef Zirem, journaliste et auteur merveilleux. Le thème était la liberté et notamment la liberté d’expression. Je me sentais peu à ma place avec mon petit Zou, me demandant quelle légitimité j’avais, entourée d’intervenants tous plus concernés, impliqués, ou cultivés que moi. Claire est arrivée, une sorte d’apparition légère et gracieuse, un sourire et une douceur que j’ai retrouvés en la revoyant quelque temps plus tard. Elle a parlé de la liberté d’une façon magnifique, en citant un texte de Baudelaire, je crois. Je ne me souviens plus, j’étais fascinée par son élocution, la beauté du texte, de sa voix. Nous avons parlé ensemble, avec plaisir, et sommes restées en contact, se croisant à différentes occasions, pour des salons ou des dédicaces d’amis auteurs.

J’attendais son dernier roman avec impatience. Tout d’abord, car Claire est une femme de talent, m’étant penchée par la suite sur ses écrits, ensuite parce que le sujet de son livre me touchait particulièrement, étant assez réceptive à ce type de récits (sans n’avoir jamais fait d’expérience chamanique).

J’ai refermé le livre, heureuse de ma rencontre. Pleine de questions, d’envie, de curiosité, à rêver de voir le tambour de Claire, à chercher sur Facebook les visages d’Ernie, de Sanja ou d’Elena, à écouter de la musique chamanique amérindienne, à tenter de partir aussi au son du tambour. C’est un récit très personnel sur une expérience peu commune. Mais pas uniquement. Claire Barré nous emmène dans l’histoire d’un peuple qui a été caricaturée, déshumanisée, raillée, et maintenant oubliée. Ou étudiée avec curiosité comme on irait au Zoo pour voir un animal en voie de disparition. C’est aussi le récit de l’inspiration, cette lumière magique qui permet aux artistes d’exprimer ce qu’ils ont dans le cœur. En lisant ce roman, vous aurez envie de rencontrer Claire dans ses autres romans, découvrir Trixie-Rose Jones, Baudelaire, ou Phrères.

Il a fallu beaucoup de courage et de talent à Claire Barré pour nous raconter cette histoire si personnelle. Avec pudeur, réserve et honnêteté, elle nous permet de vivre son parcours, ses effarements, ses illusions et désillusions, ses blessures du passé, et petit à petit l’apprentissage et la maîtrise de son nouveau « don ».

Je pourrai encore en parler un moment. Le mieux est que vous le lisiez. En plus d’être passionnant, c’est tellement bien écrit…

Merci à Claire et à Stéphane Million, son éditeur éclairé.

 

 

Sitting bullBroché: 252 pages

Editeur : Robert Laffont (17 août 2017)

Prix broché : 18 euros

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s