ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK #44

Par défaut

Voici ma participation à l’atelier d’écriture de Bric a Book

Sur une nouvelle photo de Leiloona.

Pour voir tous les textes, c’est ici ! et le mien, c’est là, juste en dessous :


 

La tête haute, le visage droit, le regard froid. Les épaules basses, le coup tendu. Sans expression. Ne pas bouger. Tout le décor tombe en lambeau. Les murs craquellent, les pierres s’écroulent, la mousse pousse. On ne bouge pas, on ne dit rien, c’est normal, tout va bien.

Il fait gris, il pleut, les gens passent. S’arrêtent, regardent, reculent. S’interrogent, pas longtemps, mais réfléchissent. De jour en jour, de siècle en siècle, de génération en génération, admirant ce qui a été construit dans le passé, ils avancent en arrière.

Rien ne tient, tout fou le camp, dans le temps… C’était le bon temps ! Avant c’était mieux, on construisait plus solide, on savait ce que l’on faisait où on allait. Les hommes étaient des hommes, les femmes des femmes, et puis les esclaves… les nobles, tout le monde à sa place et le troupeau est bien gardé.

Ben voyons. Tellement facile de se comparer au passé. D’admirer ce que l’on faisait. Et si on s’intéressait plutôt à ce qui est droit devant ? On me demande de ne pas bouger, moi une statue de pierre, juste un visage, très bien, mon regard est fixe, et je vois tout se profiler.

Vous pouvez vous protéger derrière votre passé, ou sous votre petit parapluie étriqué, regarder derrière et ne rien assumer. Si vous ne changez pas vos mentalités, elles auront beaux dos, les ruines de votre histoire. Rien ne pourra vous protéger.

Mais c’est vous qui voyez. En vous souhaitant une bonne visite, et n’oubliez pas le guide !

 

 

 

22 réflexions sur “ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK #44

  1. Je suis bien d’accord avec toi, pour avancer il faut regarder droit devant ! Rien ne sert de toujours penser que le passé était mieux que le présent. Et j’aime beaucoup ta pirouette finale qui apporte une touche d’humour à ton texte !

    J'aime

    • Merci chère Titine :) C’est fatiguant de toujours tout comparer et d’être perpétuellement négatif. aujourd’hui c’est le monde qu’on a, et il y a des bonnes choses, alors on avance avec et puis c’est tout :)

      J'aime

  2. C’est un vaste sujet. Après « l’herbe est plus verte ailleurs » il faut rajouer « l’herbe était plus verte avant ». En combinant les deux : « l’herbe était plus verbe avant ailleurs ». Une réunion de l’espace et du temps toute relativiste. Comme quoi, ton texte peut nous mener loin.

    J'aime

  3. Benedicte D.

    ohlala, le constat est cruel et la vision pas très optimiste !….Il est urgent de s’occuper de l’avenir en s’appuyant au besoin sur les leçons du passé….C’est important ce que tu dis….Ce n’est pas en disant que tout était mieux avant, ce qui est aberrant quand on pense à toutes les horreurs accumulées par l’humanité depuis que nos ancêtres se sont mis debout pour mieux surveiller leurs territoires, que l’on va trouver d’autres modes d’emploi pour avancer….Inventons autre chose et n’oublions pas le guide !!!

    J'aime

  4. Claude

    Bravo. Il y a du rythme ! On peut parfois s’aider du passé pour penser à l’avenir, mais ni l’un ni l’autre ne sont vérité. Seul le présent se rapproche du réel (et encore). Merci pour ton texte.

    J'aime

  5. Nady

    Ton texte est propice à la méditation ! Il me fait penser à une tortue, l’animal qui ne peut pas regarder derrière mais uniquement devant, voire juste devant même ! Allez, soyons tous des tortues, tu as raison et laissons le passé à sa place, l’avenir à la sienne aussi tiens et jouissons du présent ;) j’aime beaucoup le rythme de tes premiers paragraphes ;) Merci ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s