ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK #33

Par défaut

Bonjour et bonne semaine à tous !

Voici mon texte du lundi avec une belle photo en noir&blanc, signé © Kot ! N’hésitez pas à laisser un commentaire…

Pour voir tous les textes,c’est ici ! et le mien, c’est là, juste en dessous :



Pensées personnelles à l’heure de pointe…

Encore 15 minutes et je serai arrivée.

Même pas une place assise pour rêvasser ou bouquiner….

Et le beau gosse, sur le strapontin : Il pourrait se lever tout de même ! La galanterie se perd ou quoi ? Je suis enceinte quand même !

Remarque… Il est plongé dans son roman, il n’a pas dû me voir.

Il est pas mal. Bon je n’aime pas trop ses fringues, mais sinon, plutôt mignon. Et puis les intellos, j’aime bien.

Coucou ! tu es enceinte ! tu te souviens ? tu es mariée et amoureuse en plus ! Alors, on se calme.

Bon. Les autres alors ? Non. Les autres ne me seront pas d’un grand secours, personne ne semble vouloir être courtois ce soir.

Je vais me cambrer, et je vais tenir mon dos en soufflant, il verra mieux que j’ai besoin de m’asseoir et me laissera sa place, forcément ! Du coup, je lui sourirai, il me parlera, il me sourira aussi peut être. On se racontera les livres que l’on aime, et peut-être que …

TU TE CALMES ! Ces hormones, c’est invraisemblable !!! Ce sera comme ça jusqu’à la fin de la grossesse ? Je ne vais jamais tenir.

Rien à faire,  Il-s’en-fout-complètement…

Il est vrai qu’à trois mois et demi, ça ne se voit pas beaucoup… Pas de chance. J’ai tous les symptômes, mais personne pour s’occuper de moi. Trop tôt.

Vivement que j’ai un joli ventre tout rond !

Tiens, il rit maintenant ! Un livre drôle ! ça me ferait du bien de rire un peu. Mes lectures sont toutes terribles. Entre les accidents d’avion, les maltraitances sur enfants, et le reste, un peu d’humour ne me ferait pas de mal…

Je vais me rapprocher un peu pour voir le titre…

Grrr. Je ne vois rien. Mais si je lis au-dessus de son épaule, ça ne se fait pas non plus.

Oups ! j’ai failli tomber sur lui ! ça aurait fait tache. Ils ne peuvent pas freiner moins fort , quand ils s’arrêtent, les conducteurs ?

Ils m’énervent tous !

Bon. Zen.

OH ! Il est blessé, je n’avais pas vu ! Le pauvre… Il a dû couper du bois ou faire des travaux et s’ouvrir la main ! un intello bricoleur. J’adore !

Il est parfait ou quoi ?

Je me calme, je me calme. Ressaisis-toi ma fille, regarde, il n’est pas parfait, il ne te calcule même pas et ses baskets sont nazes.

Voilà, concentre toi sur l’essentiel. La sonnerie des portes qui se ferment, par exemple… La sonnerie des portes qui se ferment ? MAIS C’EST MA STATION !

Zut ! je vais devoir marcher 10 minutes de plus.

Tout ça parce que je suis incapable de ne pas regarder les belles choses…

Eh ! ça a du bon : Il s’est levé, Il descend à la prochaine, comme moi…

Mais… Il me regarde… il m’a sourit ! je rêve. Il veut me draguer ? Pour qui il me prend ? je suis enceinte quand même !

Dans quel monde vit-on !


24 réflexions sur “ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK #33

    • merci Lilou, je ne sais pas pourquoi, je me suis retrouvée dans la peau d’une femme enceinte ! une envie peut-être :) je plaisante, mais comme j’ai ressenti l’envie de m’asseoir aussi en regardant cette photo, c’est venu comme ça… Belle semaine !

      J'aime

  1. Texte très vivant et parcouru d’intenses pulsions hormonales, et une jolie pointe d’humour. Cela m’a d’autant plus amusé qu’il y a plusieurs éléments communs avec mon texte (femme enceinte, station ratée). Merci pour cette scène très « feminine » :-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s