ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK#16

Par défaut

Voici ma 16ème participation  à l’atelier d’écriture

de Bric à Book et une photo enneigée de Romaric Cazaux..

Pour découvrir tous les textes chez Leiloona, c’est ici !

Pour ce texte, j’ai essayé de jouer avec les mots, leurs sens, leurs sons. N’hésitez pas à le lire tout haut !

(si vous avez envie bien-sûr…)


Je surnage, nue, sous la neige

Je surnage, nue, sous la neige,

J’affiche mes formes éphémères.

Mes talons maintiennent ma taille,

Mes hanches, blanches et mobiles ,

Dansent, solaires, dans ce panneau publicitaire.

Les gens gigotent et s’agitent :

En trouvant le temps du Nord,

Ils perdent du temps, d’abord.

Ils avancent au sens du vent :

Leurs sens en avance sur le temps,

Pour éviter de vite tomber,

Ils anticipent le verglacé.

L’un balaye, pour refouler le ballet

des passants, passés trop près

des plaques policées.

Les flocons flottent tout autour,

En flux tendu au fond des cours.

Les enfants, fans, foulent le sol froid,

Tandis que les parents se morfondent d’effroi.

Moi je m’en fiche, le froid ne me mord pas.

Dans mon affiche, la neige ne m’atteint pas.

53 réflexions sur “ATELIER D’ECRITURE BRIC A BOOK#16

      • J’aime beaucoup quand tu te lances dans cette exercice de style. Je me souviens que ton premier texte pour l’atelier de Leiloona en était un, j’avais été bluffée par ton travail sur les sonorités et le rythme de tes mots.

        J'aime

      • Ouhh tu me touches… tu te souviens « une volute de fumée danse tout autour de moi » j’adore ce texte…. j’aime aussi cet exercice. Je trouve que l’écriture est toujours musical. Si je peux chanter un de mes textes c’est que je l’ai réussi (à mon sens avec mes critères…) merci beaucoup pour ton commentaire ;)

        Aimé par 1 personne

  1. Oui je me souviens très bien de ton texte sur cette fumée de cigarette, je l’avais relu plusieurs fois en me disant que j’étais bien loin de ton talent !!! Au fait, j’ai enfin acheté ton livre, en numérique je ne pourrais donc pas te demander de le dédicacer !!!

    J'aime

  2. Ah tiens, chez toi aussi, parfois, les affiches parlent? C’est chouette.
    Quand je m’ennuyais dans le métro parisien, j’imaginais les conversations des visages de papier glacé.
    Mais ça sonne mille fois mieux quand c’est toi qui t’y colles! Bravo!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s