Atelier d’écriture Leiloona Bric a book # 11

Par défaut

Voici ma première participation de l’année à l’atelier d’écriture de Bric à Book et une photo de Julien Ribot. Pour découvrir toutes les inspirations chez Leiloona, c’est ici !

————————————————————————————–  

L’incident technique

Il est 7H49, si je ne me dépêche pas je n’aurais jamais celui de 52, et mon patron va me tuer.

Quel monde ce matin ! C’est le premier lundi de janvier qui pousse les gens à prendre de bonnes résolutions, et à prendre le train de 52 avec moi, ou quoi ?

Excusez-moi…pardon…pardon… Désolée…

OH mais poussez-vous les gens : je ne vois pas le quai ! Il est où mon Navigo ? Courir en même temps que de fouiller dans sa poche, très pratique…

Il pleut, génial, comme ça si je suis à l’heure, j’arriverais en chien mouillé, je vais encore me prendre une réflexion… J’étais mieux dans mon lit… Mais qu’est-ce-qui se passe ici ? Il y a tellement de monde que je ne vois pas le panneau d’affichage, mais on dirait qu’il n’y a rien écrit dessus…c’est bizarre…Oh non, pitié, pas une grève en plus…. S’il vous plait mon Dieu, faites que ce ne soit pas une grève !

Non, ça ne se peut pas, ma copine des Livres Voyageurs m’a promis qu’il n’y en aurait plus en 2015…

« Nous informons notre aimable clientèle que, suite à un incident technique, le train de 7H52 est annulé, ainsi que celui de 8h02. Nous mettons tout en œuvre pour maintenir celui de 8h12… »

Et merde ! Il fallait que ça m’arrive ! J’avais pris de bonnes résolutions pourtant, je promets je ne voulais plus être en retard ! Mais là, je ne peux pas dire à mon boss qu’il y a eu un incident technique, il ne me croira jamais…Et puis les pétasses de la compta vont encore me regarder de travers avec leur sourire narquois, genre :

« Regardez, elle est encore en retard… franchement… Et elle demande une promotion… tellement pas crédible… »

Oh j’en ai marre, ils n’ont qu’à me virer si ça ne leur va pas. Si on m’empêche quand je veux faire un effort, je ne peux pas y arriver.

Bon. Je l’attends où, moi, ce train fantôme… le quai est bondé ! Objectif : gagner quand même du temps… Aller au bout du quai. Comme ça, je cours la première pour sortir à l’arrivée et je pourrai minimiser la casse.

Si j’avais eu celui de 52 je serais arrivée à 22 à St Lazare, donc à 30 au bureau. Là 12, ça me fait 42, ça fera 9H pétante. Ce n’est pas si grave. Enfin pour quelqu’un qui pointe à 8H30, ça fait quand même une demi-heure de retard.

C’est la première fois de l’année….
Mais c’est aussi le premier lundi de l’année. Ça Craint… Je crains… Si je ne prends qu’une demi-heure pour déjeuner, ce sera rattrapé ce soir… ça me saoule de pointer aussi.

Mon enfoiré de patron, il ne pointe pas, lui. Il fait bien ce qu’il veut lui… Il arrive à 9H30, il prend deux heures pour déjeuner, sans compter les pauses café de toute la journée, et ses fausses réunions dans son bureau. Moi j’ai le droit à une pause de dix minutes le matin, une autre l’après-midi, si je dépasse de 3 minutes parce que j’ai un appel, je me prends une réflexion… Je n’ai qu’une heure pour déjeuner, pas une minute de plus et à la fin du mois il compte mes heures pour être certain que je n’en dois pas à l’entreprise… au smic ou presque, il ne manquerai plus que je les arnaques de quinze euros…

Il fait froid en plus, les gens sont moches et j’en ai marre. Super 2015. Merci !

L’avantage, c’est que de gare terminus à gare terminus, si je me mets au bord du quai, sur la ligne en braille pour les aveugles, je peux sauter dans le wagon la première dès qu’il arrive et qu’il a ouvert ses portes, et m’assurer une place assise. A moi 30 minutes de berceuse pour finir ma nuit. Il y a un petit côté sadique qui ne me déplaît pas à observer du coin de l’œil les gens qui s’entassent, alors que tu as une place bien pénard…

J’espère que j’aurai une place dans le sens de la marche.

Bon, il vient le train ? Au moins, je serai assise, c’est pénible debout tous à côté, tous entassés !

Ca y est ! Mon voisin allume une cigarette. Ça pue Monsieur ! Grrrr je ne peux pas lui dire, il va m’engueuler. Depuis que j’ai arrêté, je ne supporte pas que les gens fument quand je ne peux plus.

« Merci de bien vouloir vous éloigner de la bordure du quai, le train pour Paris, au départ à 8H12 va entrer en gare, quai n°3. »

Comment ça, quai n°3 ? C’est toujours le quai 5 !!!!!! Et je suis en tête de train ! Ok donc courir pour revenir au début, reprendre le bon quai et aller au bout, croiser les doigts pour avoir une place.

On dirait que ce n’est pas mon jour.

. Excusez-moi…pardon…pardon… Désolée…

Allez, l’avant dernier-wagon ce sera bien… Hop, pardon, merci

HOUFFF posée !!! Ahhhh… Gloire, je suis posée, dans le bon sens, côté fenêtre.

Je suis la plus forte. Danse de la joie et j’ai mangé toutes les gazelles du coin, je suis le prédateur, le roi des animaux, une lionne majestueuse, je m’embrasserais si c’était possible ! Ha Ha !

Allez, je tombe la veste, je l’installe entre la fenêtre et mon cou,  j’enroule mon écharpe dessus pour un petit oreiller tout doux, et je me prépare pour un roupillon bien mérité.

Ha…. Quoi … pourquoi ils me regardent tous ?

Euh, help. Il y a un problème ? Pourquoi ils me regardent… Il y a même deux petites pimbêches qui rigolent en me regardant… Bon… prendre un air dégagé.

J’ai oublié ma culotte ou quoi ? Non j’ai ma chemise. J’ai bien un soutien-gorge…j’ai l’air présentable… laissons faire. M’en fou je dors.

Je ferme les yeux et j’attends le tagatatoum réconfortant….

Mademoiselle…

Comment ?

Excusez-moi Mademoiselle…

Oui ? (mais c’est qu’il est mignon ce jeune homme. Mon charme agit quand je dors aussi ? je lui souris il l’a bien mérité. Tadaaaaaa sourire : J)

Excusez-moi mais je crois que vous avez un petit problème avec votre maquillage…

Je le regarde inquiète.

Je prends mon miroir et j’admire mon désastre.

Et là, je vois la lionne majestueuse qui, a, certes, bravé la tempête, tué la gazelle et récupéré la dernière place assise du train pour Paris, mais à quel prix…

Ma chemise trempée de sueur n’est rien à côté du mascara qui relie le bas de mes yeux avec le début de mes fossettes, le rouge de mes lèvres, étalé sur mes joues, et la poudre, rassemblée par paquet bien soudé, grâce à la pluie bienfaitrice.

L’eye liner termine le parcours fléché de l’heure la plus longue de ma vie en créant 2 grosses tâches noirâtres au coin de mes yeux.

Merci monsieur….

Mouais… La lionne a vaincu, mais à quel prix. La journée va être longue… très longue…
Et peut-être l’année aussi.

Bonne année mademoiselle !

39 réflexions sur “Atelier d’écriture Leiloona Bric a book # 11

  1. L’année commence bien mal pour ta lionne !!! Je dois avouer n’avoir jamais connu ces galères de transport, je me sens privilégiée même si pour ça je dois vivre dans un minuscule appartement !

    J'aime

    • Je ne prends plus les transports mais quand je travaillais à paris j’ai vécu cette situation 1000 fois ! Sans le problème de maquillage j’espère ;) on doit faire des choix pour s’éviter du stress parfois et éviter les transports c’est vraiment un choix que je comprends …

      J'aime

  2. Dans la jungle, terrible jungle….awimbawé ! On sent l’expérience acquise, quelle galère ces transports, J’ai la chance de vivre dans un tout petit village à 10 minutes de mon travail, mais j’ai connu la région parisienne.. et je savoure mon bonheur présent.

    J'aime

    • Aujourd’hui je travaille à 15 minutes en voiture de chez moi. ça change la vie. Même si je n’arrive toujours pas à être à l’heure…
      Le pire c’est quand tu as des enfants en bas âge et que tu ne dois pas être en retard au bureau le matin, et que tu ne peux pas être en retard chez la nourrice le soir. Tu passes ta vie la boule au ventre. c’est très éprouvant… heureusement pour moi, maintenant ils sont grands et autonomes.
      Mais c’est la dure vie de la région parisienne… Je n’arrive toujours pas à trouver l’avantage de vivre ici… pas la mer, pas la montagne, pas de soleil, trop de stress, et trop cher.
      Ah oui, je sais. c’est là que je bosse…
      merci d’être passée dans ma jungle Monesille !

      J'aime

    • Moi aussi…je crains qu’elle me ressemble… J’avais peu d’imagination pour cette photo, alors j’ai juste transcrit mes souvenirs des matins à la Gare pour faire Versailles RD/Paris St Lazare… Toujours en retard, tentant de négocier les diagonales pour perdre le moins de temps possible, réfléchir à la bonne excuse et au sort qui s’acharne… la tête en vrac, la fin de nuit sur le carreau glacé, la vue sur la tour eiffel magnifique sur la colline de Saint Cloud, Les gens qui sentent la cigarette, ou le parfum trop fort, qui parlent trop fort aussi,.. les regards en coin… les films qu’on se fait…

      bonne journée Saxaoul ! (et bonne année :) )

      J'aime

  3. Hou là là, quelle vie. Tu sais décrire à quoi ressemble une journée de travail stressante avant même qu’elle n’ait débutée.

    Gérer le temps des employés plutôt que l’atteinte des objectifs est tellement improductif quand on y pense. À moins d’être sur une chaîne de production où la gestion du temps est nécessaire pour maintenir la cadence, dans un bureau, gérer les objectifs, plutôt que le temps permet plusieurs avantages. D’abord, le patron ne perd pas son temps à vérifier qu’un tel a pris 3 minutes de plus que prévu, ensuite Il peut consacrer son temps à des activités plus utiles. Cela crée aussi un climat de confiance, plutôt qu’un climat de méfiance. Ensuite, l’employé apprend à gérer son temps en fonction de l’atteinte des résultats et non du clic de l’horloge. Il devient plus autonome et généralement plus motivé, alors c’est rentable à tous les coups. Le milieu de travail que tu décris existe sûrement, j’en suis persuadé, mais je serais incapable de travailler dans un tel environnement.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ta réflexion Pier ! Effectivement je pense que ça existe et malheureusement parfois on n’a pas le choix, on doit se plier aux règles de l’entreprise…. c’est comme ça… Mais bientôt des terroristes de l’amour vont balancer une bombe verte d’un gaz humanisant sur tout paris et la vie ca redevenir sensée ;) enfin ! Moi j’y crois, non? :) bisou !!

      J'aime

  4. Bon en l’occurrence c’était le 06h07 )destination de La Rochelle. Pour le reste je confirme… quelle matinée de galère et même pour une petite lionne comme moi ;) (allez je retourne me coucher demain je me remets le souper);

    Psssss : grève prévue vendredi prochain mais le trafic ne sera pas perturbé (ne me dites pas merci hein)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s