PARTICIPATION ATELIER ÉCRITURE DE BRIC À BOOK #2

Par défaut

Voici ma nouvelle participation à l’atelier d’écriture de Leiloona.

Voici la photo de Kot,

ci-dessous les mots qu’elle m’a inspirée.

Et pour lire les textes des autres participants, et les commenter, c’est ici chez Leiloona Bric à Book !

© Kot

C’est la routine, pour moi, tous les matins, comme ça :

Faut que je me lève, que je m’presse, pourtant il y a tout qui m’stresse.

Ma mère gueule, tant qu’elle peut, on dirait qu’elle aime ça.

Mon frangin n’entend rien, il s’en fout : c’est le roi.

Moi je suis là, en Zombie, j’mets les fringues qu’elle aime pas.

Mais je m’en fous. Un d’ces quatre, j’me barrerai,

et je l’entendrai plus gueuler.

Dans l’métro je suis en retard, l’heure de pointe s’est taillée.

Je suis tranquille, je suis pénard, je mets ma Zic et je me marre.

Je pense aux potes dans la classe, pendant que je n’y suis pas.

J’aime bien ça, tout rater, on dirait que je fais que ça.

Ya un vieux à côté qui me regarde comme un rat.

C’est le trou dans mon jean’s  qui te fait m’voir comme ça ?

… Peut bien croire, m’en fou, son regard ne me touche pas.

Dans un an, je suis majeure, on verra ce qui se passera.

Je serai adulte, je choisirai, et adieu les contraintes,

Je vivrai de ma musique et j’éviterai les plaintes.

Il n’y aura plus d’engueulade, ni plus aucun regard.

Il n’y aura plus que Jim et ma pomme.

Et adieu les connards.

23 réflexions sur “PARTICIPATION ATELIER ÉCRITURE DE BRIC À BOOK #2

  1. Encore une fois, j’aime le rythme et la musique de votre texte. Et je vais reprendre ce que dit Stephie, elle va vite se rendre compte que l’on est pas plus libre lorsque l’on est adulte. Les contraintes au contraire s’accumulent. Je suis optimiste en ce lundi matin !!!

    J'aime

    • Bonjour titine ! Merci pour votre passage et votre commentaire ! Oui elle s’en rendra vite compte. Je suis optimiste comme vous ce matin, j’ai envie de lui dire de ne pas tout précipiter de se laisser porter, instruire, de prendre sa maman dans ses bras, de rire avec son frère, la famille c’est tout ce qu’on a. De profiter de l’insouciance des jeunes années même si la vie peut être violente (en lien avec le texte de Stephie d’ailleurs). Bonne journée !

      J'aime

    • Oui on en rira avec nostalgie ! Je rêve de retrouver la petite ado que j’étais, boulotte mal fagottée camouflée dans un sweet compagnie de californie et un jean trop large, avec les cheveux dans les yeux et un walkman sur les oreilles…(mode fin 80’… j’ai 40ans forcément…) je lui apprendrai 2/3 petites choses sur la vie, la vraie ! Merci Sabariscon !

      J'aime

  2. Arff si seulement …
    Quand j’étais petite, je croyais qu’être adulte était ne plus se poser de questions … belle illusion hum ? :)
    Sinon le ton de ton texte m’a fait penser à Erika avec « faut qu’je travaille ». :)

    J'aime

  3. saxaoul

    J’aime beaucoup le rythme de ce texte…. L’adolescence est une période que je ne revivrais pour rien au monde. Qu’est-ce qu’on peut penser et dire comme bêtise à cet âge là !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s